En 2017, 6 bébés sur 10 sont nés hors mariage en France

Cette étude de l’Insee démontre que les jeunes français se méfient du mariage civil. C’est le Législateur et la justice qui ont créé cette suspicion envers un engagement pervers. Plus folklorique et religieux (on ne parle pas du divorce au moment de l’engagement) que contractuel, le mariage laisse se profiler un lien de subordination féodal avec la justice (absolutum dominium)

L’Etat s’immisce illégalement  dans la vie intime des couples (droit européen). Il veut discerner la faiblesse de l’un, alors qu’il ne s’agit que de complémentarité acceptée. L’évidence actuelle de l’égalité H-F doit conduire à simplifier un « mariage officiel et administratif » (suppression du Pacs). Il doit prendre la forme d’un vrai contrat (écrit) avec les engagements des parties, y compris en cas de divorce.

Articles similaires

Laisser une réponse