« La servitude du voile » est à l’Islam ce qu’est le divorce misandre à la catholicité

le voile détruit l’universel féminin : voir article de presse ici

Excellente pensée de cette agrégée de lettres modernes. Beaucoup d’intelligence et de perspicacité. Thèse très éloignée du féminisme victimaire de certains JAF de certaines associations *

« Désormais le monde féminin se sépare entre les voilées et les autres, cette inimitié tranche avec la solidarité historique des femmes »
Hélé Béji

Comment ne pas rattacher cela à un « monde féminin » divisé entre les femmes indépendantes, volontaires et actives et celles qui récriminent leurs anciens partenaires pour obtenir quelque allocation de dépendance vengeresse ?

« On ne peut isoler le voile de l’échec des idéologies progressistes… C’est un phénomène qui dit quelque qchose sur l’impuissance des états modernes face aux nouveaux maux engendrés par la modernité, aux désespoirs liés à la misère sexuelle, la fin du foyer protecteur, le célibat forcé, les familles monoparentales, la destruction des liens humains… »
Hélé Béji

« Le voile détruit l’universel féminin »

Puissent le Législateur et le juge s’interroger sur les conséquences de la prime au divorce.


« Si le pouvoir impose les actes individuels, comment l’individu s’instruira-t-il par les conséquences de ses actes ? Il sera donc en tutelle à perpétuité ? »
« Des révolutions sans issue puisqu’elles seront faites par un peuple auquel en interdisant l’expérience on a interdit le progrès. »

Frédéric Bastiat

 

*Observatoire de la laïcité du Val d’Oise

 

 

Articles similaires

Laisser une réponse