Témoignage : l’injustice perdure pour les débirentiers

Envoyé par Gilles A.


Bonjour Guy Benon,

Je vous informe que moi aussi, je vais relancer en début d’année afin de faire avancer notre situation. Il faut que je mobilise la presse avant toute procédure afin que nos concitoyens soient informés que l’injustice perdure dans notre pays pour les « anciens débirentiers » condamnés avant 2000, puisque nos concitoyens pensent que notre problème est résolu depuis 15 ans!….

Si depuis 2000 et 2004 la loi relative au divorce a évolué dans les textes, si depuis cette année 2015 la loi a de nouveau été modifiée concernant les sommes déjà versées, aucun juge ne bouge pour nous rendre justice. A croire  qu’il existe des groupes de pression qui « conseillent » nos juges ou bien que nos juges suivent avec rigueur une bible interne qui leur dicte de ne pas défaire ce que leurs « aînés » avaient peaufiné dès 1975 jusqu’en 2000 à notre encontre et notamment pour 97% des hommes dont l’épouse demandait le divorce.

En tout cas, il y a tout lieu de s’interroger sur leur absence de réaction positive sur le cas des débirentiers sachant que nos juges sont totalement indépendants, neutres, loyaux (à qui?…) et prennent leur décision en leur âme et conscience!….

Dans mon cas, les juges en appel ont décrété en 2013 dans leur arrêt qu’après 22 ans de versement d’une PC , je devais continuer à verser à vie une PC moindre ( passée de 700 à 500 euros) à une ex épouse qui a profité et qui profite largement de la vie au détriment de notre fille de 19 ans qui est en faculté de sciences de l’ingénieur depuis 2 ans et  à  qui ces 500 euros seraient plus utiles!..

On peut se demander comment financièrement ces juges ont réalisé leur propre parcours universitaire pour préférer et défendre après 22 ans de séparation l’avenir d’une ex épouse qui avait souhaité unilatéralement changer de vie au détriment de l’avenir de notre fille étudiante. Viendraient-ils tous d’un milieu aisé où les préoccupations financières n’étaient pas leur souci?…Leur raisonnement pourrait le laisser penser!…..

Pour le moment, je rentre en clinique demain pour une opération de la hanche (le mal des Bretons!..) j’espère que j’aurai encore assez de vigueur pour mener à nouveau le combat!…

Je suis de tout coeur avec vous dans votre démarche

Bien amicalement

Gilles

Articles similaires

Laisser une réponse