Témoignage : les juges sont réfractaires à revenir sur leurs jugements

Envoyé par Bernard.


J’ai 75 ans. Mon mariage a duré 28 ans et je suis divorcé depuis 20 ans. J’étais cadre commercial dans une entreprise moyenne, mon ex épouse était institutrice, nous n’avons pas eu d’enfants.

Je crois que j’ai eu un mauvais avocat pour mon divorce et celui de mon ex était très virulent ; il a inventé toute une série de mensonges, insinuant que j’avais un tas de maitresses sur la route ou que je dissimulais les économies du couple.

Le juge n’a pas demandé de preuves et il m’a condamné à payer une prestation compensatoire viagère représentant ¼ de mes revenus. Je me suis remarié avec une femme qui a une bonne retraite, deux enfants et deux petits enfants.

J’ai contacté un avocat pour demander la suppression de cette rente qui serait transmise à ma femme à mon décès.

Ma nouvelle vie avec cette seconde épouse a toujours été perturbée par le paiement injuste de cette rente à vie. L’avocat contacté n’est pas très optimiste, il dit que les juges sont réfractaires à revenir sur leur jugement.

Articles similaires

Laisser une réponse