Divorces par an en France
Capital compensatoire montant moyen
Montant capitalisé d’une rente à vie

Guy BENON
Fondateur

Depuis 10 ans, je me consacre à l’amélioration des conditions du divorce. C’est un phénomène de société complexe qui dépasse les meilleures volontés législatives et judiciaires.

J’ai contribué très activement à la nouvelle loi qui permet de réviser les rentes viagères (février 2015). J’ai soutenu le « divorce sans juge » (janvier 2017).

Spécialiste de la négociation-médiation, je m’emploie à convaincre le législateur, les magistrats et les avocats que le divorce judiciaire ne peut continuer à être un oukase d’état.

Le mariage-divorce est une affaire de contractualité intime. Je veux éradiquer cette punition moralisatrice et sexiste.

RETROUVEZ MES INTERVIEWS VIDEO

Seul, on ne peut rien pour changer la société.

Plusieurs milliers de personnes peuvent infléchir les règles législatives ou les décisions de justice.

« Redonnez une voix à ceux qui n’en ont pas ! »
Le candidat E. Macron

« Il faut traiter le mariage-divorce comme un engagement citoyen mature. »
Guy Benon

JUILLET-AOUT 2018
Mieux vaut apprendre à pêcher que de donner un poisson !

Quand on prend le maximum de recul sur l’actualité du monde, on s’aperçoit qu’il se divise de plus en plus en deux grandes masses : les assistés et les remorqueurs. La nature, ou le créateur, nous a fait différents, souvent favorisés ou défavorisés par l’origine. Cela doit avoir une raison,  Darwin nous en a donné quelques explications.

Dans le monde animal, la prédation est inscrite comme une logique qui joue un rôle prépondérant dans le maintien des équilibres écologiques. A l’aune de l’hyper développement scientifique et technologique, les écarts physiologiques entre les hommes grandissent. Certains appellent cela « inégalités ».

Je ne comprends pas et n’admets pas qu’on puisse reprocher à l’homme d’utiliser, d’optimiser même ses capacités naturelles. Il n’est  pas responsable d’être « mal né », pas plus qu’être « bien né ».

La religion relayée par la sphère politique va se servir de cet état originel. Sous des prétextes moraux, mais plus sûrement d’intérêts égocentriques, nos ecclésiastiques et politiciens vont prôner l’assistance des plus faibles, pour ne pas dire ceux qui sont socialement inférieurs à d’autres.  [Lire la suite]

guy

RETROUVEZ NOS ÉDITOS PRÉCÉDENTS

NOS INTERVENTIONS

SEPTEMBRE 2017

Succès par l’obtention d’un arrêt de la Cour de cassation qui consacre la loi de 2015 et la prise en compte du montant versé et cumulé de la rente viagère.

JUIN 2017

Aide à l’un de nos membres.
Révision d’une rente viagère devant la cour de cassation avec l’appui de Maître Patrice SPINOSI.

JANVIER 2017

Soutien actif de la loi du 1er janvier instaurant le divorce par consentement mutuel sans juge.

FEVRIER 2015

Participation et contribution, en relation avec le cabinet du garde des Sceaux, à la loi remettant en cause la perpétuité de la rente.

ACTUALITES

OPINIONS

« Faire du droit, pas de la morale »
E. Dupond-Moretti

« La vraie morale est comme la foi : une histoire entre soi et soi »
F.O. Giesbert

« La justice se fourvoie quand elle perd de vue ce pourquoi elle a été organisée : faire du droit, pas de la morale »
Directs du droit  Eric Dupond Moretti

L’Institution du mariage dicte des règles morales : « les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours et assistance ».  Le divorce, qui est la conséquence du mariage, devrait nécessairement trouver des solutions d’apaisement dans la morale intime des conjoints.

Il y a incontestablement une asymétrie juridique entre « l’ambiance » du mariage civil et le formalisme punitif du divorce.  Les juges, statistiquement en majorité de femmes, aiment fesser les hommes qui divorcent. Elles leur imposent des sanctions financières disproportionnées (c’est le Législateur qui le dit).

« Inégalités : une richesse acquise en créant de la valeur n’est pas équivalente à celle provenant d’une rente de situation »

Jean Tirole, prix Nobel d’économie

« Dans un pays à faible protection sociale, la réussite dépend fortement de l’effort personnel, et la seule détermination pourra assurer un avenir décent à l’individu, et inversement dans un système à forte protection sociale. La très grande majorité des êtres humains veut se sentir utile à la société, et non une charge pour elle »

DOSSIERS

« Les hommes n’étant pas dotés des mêmes capacités, s’ils sont libres, ils ne sont pas égaux et s’ils sont égaux, c’est qu’ils ne sont pas libres » Alexandre Issaïevitch Soljenitsyne.

Le Mariage assemble des différences qui doivent s’individualiser au moment du divorce. Il ne sert à rien de béquiller l’un au détriment de l’autre.

Entreprises, associations, retraités, cadres, commerçants… Aidez-nous à lutter contre un impôt déguisé : la prestation compensatoire.


« Il faut permettre aux gens d’être acteurs du règlement de leur litige. »
Christiane Taubira, septembre 2014

Vous êtes divorcés, payez-vous une prestation compensatoire sous forme de rente ?

  • Oui (72%, 13 351 Votes)
  • Non (28%, 5 191 Votes)

Total Voters: 18 542

Loading ... Loading ...

DESHABILLER PIERRE POUR HABILLER PAUL

Nous ne souhaitons pas laissé-pour-compte le divorcé dépendant le plus de la conjugalité.

Mais nous pensons que l’indemnité compensatoire n’est qu’un palliatif qui soustrait toute dignité et volonté.

Elle perpétue une dépendance patriarcale qui n’est plus de notre époque.

La réinsertion sociale doit être prévue par « consentement mutuel » au moment du…mariage.

DECRYPTAGES

Notre mouvement a sollicité le grand avocat, maître SPINOSI, pour défendre l’un de nos membres devant la cour de cassation.

« Le juge devient l’arbitre des libertés individuelles »
Patrice Spinosi


LIRE L’intégralité de la lettre envoyée à maître SPINOSI

LIRE La réponse de maitre SPINOSI à notre demande.

LIRE cet article Publié sur le site www.lopinion.fr

GENRE OU LIBERTÉ, de Sophie Heine

Par Pierre Ansay, publié sur le site www.contrepoints.fr Les femmes doivent se blinder, utiliser leur prédisposition acquise à l’empathie pour mi...
[Lire la suite]

La « justice prédictive », le pouvoir judiciaire vers un grand bouleversement ?

Sanjay Navy, « Le Parisien », 5 mai 2017 « En test depuis février chez plusieurs avocats lillois, un logiciel de « justice prédictive », p...
[Lire la suite]

Décès dans le couple, que dit la loi ?

Conseils de notaires n°5, mars 2017, par Barabara Bénichou « Quand aucune disposition n’est prise et que le pire survient, le survivant, qu’il...
[Lire la suite]

LETTRE D'INFORMATION

INSCRIVEZ-VOUS
A LA NEWSLETTER

Abonnez-vous et recevez chaque mois notre lettre d’information pour vous tenir au courant de l’activité et des travaux de Divorce-coaching.fr. Vous trouverez sur le site les analyses et les études du mois (en lien avec l’actualité) ainsi qu’une revue de presse.

S’inscrire à notre lettre d’information est un moyen simple et efficace de rester en contact avec nous et déjà un moyen de nous soutenir. N’hésitez pas à la diffuser parmi vos proches qui pourraient être intéressés.

L’inscription est totalement gratuite et résiliable à tout moment.

 

Mentions légales

Règlement général de protection des données (RGPD)

Le règlement général de protection des données de l’Union Européenne (RGPD) est entré en vigueur le 25 mai 2018.

En France, les données personnelles sont notamment protégées par la loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, la loi n° 2004-801 du 6 août 2004, l’article L. 226-13 du Code pénal et la Directive Européenne du 24 octobre 1995.

Lorsque vous naviguez sur le site internet www.divorce-coaching.fr, les informations suivantes sont recueillies par notre fournisseur d’accès, 1&1 SARL : l’URL des liens par l’intermédiaire desquels vous avez accédé au site, le nom de votre fournisseur d’accès, l’adresse de protocole Internet (IP) de votre modem.

Les informations que vous renseignez dans le formulaire d’inscription (votre prénom, votre nom et votre adresse e-mail) sont collectées et enregistrées dans une base de données clientèle sécurisée. En tout état de cause, nous ne collectons des informations personnelles relatives à l’utilisateur que pour les besoins des services proposés par le site www.divorce-coaching.fr. L’utilisateur fournit ces informations en toute connaissance de cause, notamment lorsqu’il procède par lui-même à leur saisie. Il est lui alors précisé l’obligation ou non de fournir ces informations.

Aucune information personnelle collectée sur le site n’est publiée à l’insu de l’utilisateur, échangée, transférée, cédée ou vendue sur un support quelconque à des tiers.

Conformément aux dispositions des articles 38 et suivants de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur dispose d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données personnelles le concernant, en effectuant sa demande écrite et signée, accompagnée d’une copie du titre d’identité avec signature du titulaire de la pièce, en précisant l’adresse à laquelle la réponse doit être envoyée.

Cordialement, l’équipe de Divorce-coaching

DIVORCE COACHING
Guy Benon
contact@divorce-coaching.fr
+33 (0) 6 60 64 73 30

ADRESSE & CONTACT
Domaine Saint-Maurin
04110 MONTJUSTIN – FRANCE
contact@divorce-coaching.fr
+33 (0) 6 60 64 76 30

REPRÉSENTANT LÉGAL
Monsieur Guy Benon
+33 (0) 6 60 64 76 30

HÉBERGEMENT
Site hébergé chez 1&1 SARL
7, place de la Gare
BP 70109
57201 Sarreguemines Cedex

DIRECTEUR DE PUBLICATION
Monsieur Guy BENON
+33 (0) 6 60 64 76 30

DONNÉES PERSONNELLES
Les données personnelles collectées sur le site ne seront en aucun cas distribuées à des tiers, ni vendues, ni louées, ni prêtées. L’utilisateur est notamment informé que  les informations qu’il communique par le biais des formulaires présents sur le site sont nécessaires pour répondre à sa demande et sont destinées à l’éditeur du site. Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, ainsi que d’un droit d’opposition au traitement de vos données pour des motifs légitimes. Vous pouvez exercer l’ensemble de ces droits auprès de l’éditeur du site.

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
La structure générale ainsi que les textes, images et vidéos, son savoir-faire et tous les autres éléments composant le site sont la propriété exclusive de l’éditeur du site, sauf mention contraire.
Toute représentation totale ou partielle de ce site par quelle que personne que ce soit, sans l’autorisation expresse de l’éditeur est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Cela dit, conformément à l’article L. 122-5 du Code de la propriété intellectuelle, les courtes citations du contenu sont autorisées, sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l’auteur et de la source, par un lien vers une des pages de ce site web.